Print

Un beau témoignage de réinvention en expatriation. Caroline GAUJOUR nous raconte son histoire avec beaucoup de simplicité ! Une trajectoire qui peut donner des idées…..

Caroline, tu viens de sortir ton 1er album illustré, qu’est-ce que cela représente pour toi ? 

Je suis très fière du chemin accompli ! J’ai toujours rêvé d’écrire un livre, et le résultat est à la hauteur de mes attentes. J’ai exprimé ce que je souhaitais, l’album est joli et bien édité. Ça a été beaucoup de travail et ça en valait la peine. J’ai un grand plaisir à l’avoir enfin, en main et à la feuilleter. C’est aussi très chouette de recevoir des messages des gens qui l’ont acheté (dont certains sont au Brésil, aux USA, en Chine ou bien au Kenya !). Quand les gens me disent l’avoir lu d’une traite, avoir ri ou s’être reconnu, ça me touche énormément.

Peux-tu nous en dire plus sur le chemin qui t’a conduit à réaliser ce projet ?

Cela s’est fait petit à petit, l’idée de faire un album de vignettes humoristiques a germé lors de ma première année à Istanbul. Je ne pouvais pas être salariée et cela m’a beaucoup désorientée. J’avais besoin de me réaliser, d’avoir un projet plein de sens, et finalement ce sont mes passions qui ont ressurgi et qui m’ont conduit à me reconvertir ! Je voulais aussi partager ce que je vivais avec les autres, les faire rire, réfléchir, les émouvoir. J’aime transmettre, l’écriture et le dessin s’y prêtaient bien !

Quels supports as-tu trouvé pour t’accompagner dans cette aventure? 

Comme je suis autodidacte, je suis partie de rien ! J’ai eu l’idée de tester mon concept en lançant un blog (dessinsdexpat.com), et c’est grâce à l’aide que j’ai reçue quand nous mettions en place VIAPro avec Sophie SERIZIER. . J’ai appris à me servir d’outils comme WordPress, MailChimp, MonkeySurvey (notamment grâce à Zeynep DE HEECKEREN), et puis également de Facebook pour me rendre visible (grâce au workshop de Joseph DONYO auquel je vais retourner). Je suis allée également aux ateliers sur LinkedIn de Thibaud SEVIN, et enfin, c’est la présentation « Tester son idée » de Claire PINATEL qui m’a poussée à présenter un dossier à un éditeur l’année dernière. Sinon je n’aurais pas osé ! Et en plus, ça a marché !

De plus, j’ai été amenée à faire de l’illustration pour d’autres expats. J’ai donc trouvé des supports mais aussi des clients avec ViaPro. Solène PIGNET, fondatrice de Creators for Goods m’a aidée à élaborer mon offre et à croire au potentiel de mon projet. Aujourd’hui je mets tout cela en place pour proposer mes services d’illustratrice.

En quoi ton expatriation aura finalement été pour toi une opportunité de te réaliser?

Si je n’avais pas été « au pied du mur », à ne pas pouvoir retourner dans le système salarial classique, je n’aurais jamais monté ce projet. L’expatriation m’a aussi donné matière à réflexion et à création. J’ai vraiment eu beaucoup à dire ! Nous avons une vie riche ici, une vie surprenante, pleine de rencontres et de questionnements. Il y a de quoi écrire un tas de livres !

Un conseil à donner, à ceux ou celles, qui souhaitent se lancer dans la concrétisation d’un projet? 

Il faut oser faire le premier pas. Cela peut être un tout petit pas. Pas besoin de franchir une montagne d’un coup. La vision peut être grande, mais le chemin doit être fait de plein de petites étapes. Peu importe si vous vous lancez avec un seul produit fait en petit nombre sur un marché, ou avec un cours ou vous aurez cinq personnes. Il faut bien commencer quelque part. Entourez-vous, faites-vous conseiller, formez-vous, dans le pire des cas, vous aurez fait une expérience riche et beaucoup appris sur vous-même. Et dans le meilleur, vous pourrez vous accomplir dans une activité qui est vraiment « vous », et ça c’est génial ! Cela offre un bien-être incroyable (en plus d’un salaire).

C’est vraiment possible grâce à tous les services proposés par ViaPro. C’est une chance de disposer d’un pareil réseau, avec une super dynamique de groupe à Istanbul ET en français.

Quels sont tes projets pour demain? 

Je souhaiterais que le livre atteigne le plus de gens possible. Je vais donc m’occuper de le promouvoir et de le vendre autant que possible. J’aimerais aussi le traduire en anglais et éventuellement trouver un éditeur ici pour porter le projet. Je vais continuer à développer mon blog, à travailler avec de nouveaux clients, et enfin, je pense écrire la suite de mes aventures! Le tome 2 est donc en cours de réflexion…

Top, on attend avec impatience la suite:) 

Il reste encore des livres à vendre…alors n’hésitez pas, c’est simple il suffit de cliquer!

img_0328

Le livre sur ma Boutique Etsy 

Le livre sur la boutique de mon Editeur Sandwe 

Retrouver l’actualité de Caroline sur  Facebook ou sur son blog, dessinsdexpat.com.

A très vite pour de nouvelles aventures.